Pourquoi a-t-on parfois très faim après une sieste ?

2:35
 
Jaa
 

Manage episode 342572939 series 182793
Tekijältä Louis Guillaume and Choses à Savoir. Player FM:n ja yhteisömme löytämä — tekijänoikeuksien omistajana on kustantaja eikä Player FM ja ääntä lähetetään suoraan heidän palvelimiltaan. Napsauta Tilaa -painiketta, kun haluat seurata Player FM:n päivityksiä tai liittää syötteen URL-osoitteen muihin podcast-sovelluksiin.

Qui dort dîne, dit l'adage. En d'autres termes, une bonne nuit de sommeil est censée venir à bout de l'appétit. Pourtant, nombreux sont ceux qui expérimentent des fringales importantes juste après avoir fait une sieste. Comment ce phénomène s'explique-t-il ? Faut-il céder à ses envies de manger après avoir dormi ou est-il préférable de ne pas le faire ?

Le manque de sommeil induit un appétit plus important

Les personnes qui présentent une dette de sommeil, après une mauvaise nuit par exemple, n'ont pas les mêmes taux hormonaux que lorsqu'elles sont reposées. C'est cette situation qui provoque un appétit augmenté et une attirance vers des produits salés ou sucrés. Or, les personnes qui font la sieste sont bien souvent ces mêmes hommes et femmes qui manquent de sommeil. Ils s'avèrent donc prédisposés à avoir faim plus facilement, quelle que soit l'heure.

Les deux hormones en cause sont la ghréline et la leptine. La première se montre responsable du signal de faim. Elle pousse l'organisme à s'alimenter. Lorsque l'on est fatigué, le corps produit davantage de ghréline. La deuxième hormone, la leptine, produit l'effet inverse. Elle régule la sensation de satiété. Mais en cas de dette de sommeil, elle est moins efficace. Le corps cherche ainsi à la fois à manger plus souvent et en plus grande quantité.

Pourquoi la sieste ne rétablit-elle pas les taux d'hormone ?

Il semblerait logique que dormir permette au corps de retrouver des taux hormonaux stables. C'est le cas lorsque la sieste est de courte durée, entre dix et vingt minutes, et que le dormeur s'éveille naturellement. En revanche, s'il est interrompu dans un cycle ou qu'il a trop dormi, il sera fatigué en se réveillant. Ses taux de ghréline et de leptine se trouveront bouleversés, de sorte qu'il aura probablement très faim, qu'importe ses véritables besoins physiologiques.

Les bons aliments à manger après une sieste

Si l'envie impérieuse de manger se fait sentir après une sieste, mieux vaut se tourner vers des aliments qui apportent des nutriments intéressants au corps et qui l'aident à stabiliser ses hormones. Les protéines, notamment, offrent un bon taux de satiété sans alourdir la digestion. Une tranche de jambon, un oeuf dur ou un morceau de fromage accompagné d'un fruit sont des collations adaptées pour retrouver de l'énergie au réveil d'une sieste.

Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

1933 jaksoa